Le Foyer Jocassien grace a ces efforts envers les jeunes obtient pour la seconde année de suite le Label 3* de la Fédération Francaise de Badminton.

Les critères sont par ici

Nous obtenons la note de 574 points contre 380 l'an dernier, ce qui nous place au rang de 77ème école de Badminton Francaise.

Merci a notre staff de l'école jeune (Vincent, Nicolas, Ludivine et Jérôme) ,merci a nos joueurs et joueuses pour leur preformance de la saison et merci a nos bénévoles pour leur travail sur les évenement jeunes de la saison.

Depuis maintenant 2004, la Fédération Française de Badminton a mis en place un nouvel outil de progression de l'apprentissage de ce sport chez les jeunes joueurs, le Pass'Bad. Ce nouvel outil pédagogique et de développement fédéral vise à adapter la pratique du badminton aux jeunes pratiquants.

Le Pass'Bad vise aussi à matérialiser une progression et à définir des étapes et des objectifs dans la progression.
Etape après étape
À l'instar de ce qui se fait au ski avec ses flocons ou le judo avec ses ceintures, des plumes de couleurs différentes matérialisent des niveaux d'apprentissage. Le Pass'Bad s'articule autour de 4 niveaux :
 
La logique de la progression repose sur des objectifs qui se résument à :
Etape 1 (plume jaune) : permettre au jeune de devenir un joueur de badminton.
Etape 2 (plume verte) : favoriser la prise d'information et à s'organiser.
Etape 3 (plume bleue) : agir avec une intention.
Etape 4 (plume rouge) : construire un problème tactique.
Un outil sportif et technique
Afin de mieux matérialiser les progrès, chaque enfant sera titulaire d'un passeport qui permettra d'accompagner sa progression et dans lequel seront recensées les différentes étapes validées par le jeune joueur.

Le Pass'Bad s'adresse aux jeunes pratiquants et il vise donc à l'acquisition des 4 niveaux sur une période de 2 à 4 ans. Pour ce faire, des sessions seront organisées à l'échelle du club ou lors de journées départementales qui regrouperont les joueurs susceptibles de valider la couleur d'une plume.

Les étapes 1, 2 et 3 peuvent être validées par l'entraîneur de l'école de badminton, à condition que celui-ci possède un diplôme d'entraîneur (ce qui est le cas dans notre club !). Par contre, pour l'étape 4, l'examinateur devra être un titulaire d'un brevet d'état 1er degré. (c'est aussi le cas dans notre club !)
Organisation des épreuves

 

Le passage des grades de Pass'Bad aura lieu durant les heures d'entraînement et fera l'objet de 1 à 2 sessions durant la saison.
Sunday, 12 July 2015 11:05

Les bienfait du bad

Written by

A smiling girl badminton on a white background (L'Equipe)

Sport ludique, facile à appréhender et accessible à tout âge, le badminton permet à l’enfant de pratiquer un sport intensif et bénéfique au niveau psychomoteur, tout en préservant ses articulations grâce à la légèreté et la maniabilité du matériel.
Longtemps relégué dans l’ombre de certaines disciplines, il connaît désormais un succès croissant et pointait, en 2011, à la première place des sports pratiqués en UNSS (Union nationale du sport scolaire).

 

Les avantages du badminton pour l'enfant

 

Les enseignants d'EPS l'ont bien compris, le badminton est un sport d'une grande richesse pédagogique et physique. Il va permettre à l'enfant de découvrir des possibilités parfois insoupçonnées et de développer son sens de la coordination et de l'équilibre.

Au niveau physique, le badminton constitue un judicieux cocktail d'endurance et d'explosivité, particulièrement bénéfique pour la santé cardio-vasculaire.
Surtout, la filière musculaire est essentiellement exploitée sans production d'acide lactique. On sait depuis longtemps que le développement de la filière lactique est peu souhaitable chez l'enfant avant 13 ans et qu’il faut privilégier l'endurance et la détente explosive. C'est dans ces registres que s'inscrit la pratique du badminton.

Sur le plan des repères dans l'espace, la trajectoire originale du volant, sans comparaison avec les autres sports de raquette, est favorable au développement psychomoteur de l'enfant. Celui-ci doit se positionner et affiner son schéma corporel pour être efficace lors du renvoi du volant (un bon joueur est capable d'évaluer son point de chute à 5 cm près).

Enfin, cette discipline oblige à une grande concentration visuelle et à une attitude d'attente explosive.
Mais le plus grand avantage du badminton réside sans doute dans sa faculté à préserver les structures articulaires de l’enfant – fragiles car en pleine croissance – par l’utilisation d’un matériel extrêmement léger (volant et raquette). Si les blessures peuvent subvenir (tendinites, entorses du genou, de la cheville, douleurs aux épaules ou aux deltoides sont les problèmes les plus fréquemment rencontrés chez les jeunes joueurs), il n’y a pas à redouter de traumatismes graves lors de la pratique du badminton.

 

A partir de quel age ?

 

Rarement pratiqué avant le collège en milieu scolaire, le badminton est en revanche accessible dès l’âge de 5 ans en club. Sachez que la Fédération française de badminton a mis en place un label « Ecole française de badminton » (avec un système d’étoiles allant de 1 à 5) pour mettre en avant les clubs où les jeunes joueurs seront le mieux accueillis et encadrés dans leur pratique du badminton (pour trouver l'école de badminton labellisée la plus proche de chez vous, rendez vous sur le site de la FFBaD).

Par ailleurs, et afin d’accueillir et d’accompagner le plus efficacement possible les jeunes de 5 à 15 ans, la FFBaD a également conçu le Dispositif Jeunes (DJ), procédé de formation des jeunes joueurs comprenant, pour chaque catégorie d’âge, une méthode d’enseignement, un recueil de situations pédagogiques, un système d’évaluation des niveaux de pratique (Passbad), une offre compétitive adaptée, ainsi que des outils pédagogiques et promotionnels.

 

L'equipement

 

La pratique du badminton nécessite trois accessoires indispensables : une raquette, des chaussures adaptées et des volants.

Concernant la raquette, élément clé de l’équipement du badiste, choisissez un modèle en aluminium qui permettra de compenser le manque de puissance et de technique de votre enfant (comptez 20 euros minimum pour disposer d’une raquette de qualité correcte).

Pour les chaussures « “spécial bad” (bon amorti, bon maintien du pied et semelle qui “accroche au court”), la moyenne des prix se situe aux alentours de 40 euros pour les modèles enfants.

Enfin, et même si beaucoup de clubs fournissent des volants à leurs licenciés, votre enfant devra parfois en acheter, ce qui pourra représenter une dépense pouvant aller jusqu’à 50 euros par an si vous faites le choix de privilégier des volants de qualité.

Page 1 of 2